Aucun groupe n’a sans doute été aussi informel que les Alamanac Singers – le seul groupe, selon Woody Guthrie, qui faisait ses répétitions directement sur scène (et il aurait pu préciser : et dans les studios d’enregistrement). D’abord constitué de trois personnes (Pete Seeger, Lee Hays et Millard Lampell), vite rejoins par Woody Guthrie, il a eu une configuration très mouvante au fil des quelques années où il a existé. Les Almanac Singers constituaient une sorte de coopérative aux contours flous, et même par moment une véritable communauté, partageant un même appartement. Peut-être bien qu’une dizaine d’artistes – hommes et femmes, Noirs et Blancs – sont passés par cette expérience. Les Almanac Singers ont aussi parfois chanté sous d’autres noms, comme les Union Boys

S’ils étaient des militants de la musique populaire, ils étaient surtout des militants tout court (communistes pour la plupart), et les chansons politiques et syndicalistes étaient le cœur de leur répertoire. Ainsi ce We’re Gonna Roll The Union On, pour lequel, en l’absence de documentation, il est difficile de dire qui a participé à l’enregistrement.


WE’RE GONNA ROLL THE UNION ON

Chorus
We’re gonna roll, we’re gonna roll, we’re gonna roll the union on
We’re gonna roll, we’re gonna roll, we’re gonna roll the union on

If the boss gets in the way, we’re gonna roll right over him
We’re gonna roll it over him, we’re gonna roll right over him
If the boss gets in the way, we’re gonna roll right over him
We’re gonna roll the union on

If the goons gets in the way, we’re gonna roll right over them
We’re gonna roll it over them, we’re gonna roll right over them
If the goons gets in the way, we’re gonna roll right over them
We’re gonna roll the union on

If the scabs gets in the way, we’re gonna roll right over them
We’re gonna roll it over them, we’re gonna roll right over them
If the scabs gets in the way, we’re gonna roll right over them
We’re gonna roll the union on