Martin-Luther King jr. disait d’elle qu’elle était « la Reine de la musique folk américaine », et Rosa Parks se considérait comme sa « fan N°1 ». Odetta, dont la contribution à la folk revival est essentielle par l’influence qu’elle a exercé sur de nombreux artistes – à commencer par Joan Baez et Bob Dylan – a repris à l’orée de ce siècle, près de 50 ans après ses débuts, le chemin des planches et des studios d’enregistrement. La voici en 2005, trois ans avant sa disparition, chantant en public House Of The Rising Sun (dont on trouve d’autres versions sur ce site ; voir celle de Leadbelly, celle de Joan Baez, celle de Ramblin’ Jack Elliott, celle de Josh White, ou celle de Dave Van Ronk…)