Mark Spoelstra appartenait à l’équipe de la revue Broadside, qui fut au début des années 60 le fer de lance de la protest song américaine. Broadside publiait un grand nombre de textes et de musiques de toute le jeune génération folk (des ainés aussi), et a également produit des disques originaux.

Cette chanson, The Civil Defense Sign, fait référence au logo qui indiquait au public l’emplacement des abris anti-atomiques qui se multipliaient dans les villes américaines à la faveur de l’hystérie de la guerre froide – en particulier après l’affaire des missiles de Cuba. Elle date de 1962.