Brownie McGhee et Sonny Terry ont constitué un duo de blues qui a duré plus de 20 ans. Ils s’étaient connus à la mort de Blind Boy Fuller, l’un des grands noms du blues de la côte Est, et dont Terry était devenu l’harmoniciste. La compagnie Columbia a voulu inventer un « Blind Boy Fuller n°2 », et ce fut Brownie McGhee : un bluesman de la même école, mais à la voix sans doute plus puissante et expressive. Dès 1941, il commence sous son propre nom à tourner, seul ou avec Sonny Terry, mais c’est à la fin des années 50 que leur duo se formera de façon quasi définitive, malgré divers orages entre eux. Brownie McGhee et surtout Sonny Terry avaient fréquenté les Almanac Singers et les milieux progressistes blancs de New-York, et à quelques exceptions près, l’essentiel de leur public fut le même celui de la scène folk.

Ils ont enregistré une quantité innombrable d’albums entre 1958 et 1980. Les voici dans un morceau où leur duo fait merveille, Walk On. Comme à l’accoutumée, Sonny Terry pousse quelques hurlements en soufflant son harmonica, et Brownie McGhee assure la partie vocale en s’accompagnant à la guitare.

WALK ON

Walk on, walk on

Walk on, walk on

Yes walk on, walk on

Walk on, walk on

I’m gonna keep on walking

’till I find my

Way back home

When my mind gets worried
When my shoes gets pinned
I don’t know where I’m going
But I do know where I’ve been.

I’m gonna walk on

Walk on, yeah,

Walk on, walk on

Walk on, walk on
I’m gonna keep on walking,
’till I find my
way back home.

[…]

I see so many people happy,
I can’t get used to happiness
Maybe it’s true,
Happiness is nothing for me, I guess.

I said walk on,
Walk on,
Walk on, I’ve gotta walk on
I’m gonna keep on walking,
’till I find my
way back home.

[…]

You know the world is too wide,
Highways it is too long,
No need of us being together,
If we can’t get along

I’ve got to walk on

Walk on

Walk on, walk on

I’m gonna keep on walking,
’till I find my way back home.

Walk on, walk on

Walk on, walk on

Yes walk on, walk on

Walk on, walk on

I’m gonna keep on walking,
’till I find my
way back home.

One more time :

I’m gonna keep on walking,
’till I find my
way back home.