John Koerner est l’un des premiers artistes à avoir réellement influencé le jeune Bob Dylan, alors qu’il était encore à Minneapolis. Il jouait alors essentiellement du blues, et quelques chansons traditionnelles dans une interprétation bluesy, en s’accompagnant sur sa guitare acoustique. Il n’a guère, à plus d’un demi-siècle de distance, changé de répertoire. Il a représenté un important courant, parallèle à ce lui de la folk music proprement dite, celui du blues blanc, qu’il a en particulier illustré dans le trio qu’il a constitué avec Dave Ray et Tony Glover.

Spider Blues est un blues de sa composition, qui figurait dans son premier album solo, disque éponyme, paru en 1965. Lui même a adopté le surnom de « Spider » John Koerner.