La belle chanson de Woody Guthrie Pastures Of Plenty, écrite aux bords de la Columbia River en hommage aux souffrances de son peuple, à leur travail et à leurs espoirs, a été reprise de nombreuses fois. On en trouve plusieurs versions sur ce site. Odetta en donne une interprétation assez personnelle, modifiant légèrement le texte. Ainsi, si elle reprend la célèbre phrase « Nous arrivons avec la poussière et nous repartons avec le vent », elle utilise également cette formule à la première personne du singulier.