On peut tout imaginer. Par exemple, la plus grande des chanteuses du blues classique chanterait l’un des blues les plus célèbres du répertoire, accompagnée par le plus fameux musicien du jazz naissant. Et cela donnerait cet enregistrement de 1925 : Bessie Smith interprétant Saint-Louis Blues accompagnée par Louis Armstrong.

La chanson est attribuée à W.C. Handy. C’est en tous cas lui qui en a touché les droits d’auteur, depuis sa publication en 1914, jusqu’à sa mort en 1958. Né en 1873 dans une famille d’anciens esclaves, Handy a beaucoup fait pour le blues. Il a beaucoup écouté les musiciens afro-américains au tournant des XIXe et XXe siècles, a retenu leurs musiques et leurs paroles… et déposé beaucoup de copyrights – si bien que l’on peut également dire de celui qui se désignait lui-même dans son autobiographie comme « le père du blues » que le blues aussi, a beaucoup fait pour lui.

S’agissant de Saint-Louis Blues, l’un de ses morceaux les plus connus– et l’un de ceux qui lui ont rapporté le plus d’argent – il raconte que le thème lui en est venu en bavardant par hasard avec une femme rencontrée à Saint-Louis, et qui lui aurait dit de son mari : « Son cœur est comme une pierre jetée à la mer » : c’est le vers central du quatrième couplet. Mais même si l’on fait crédit à W.C. Handy de sa paternité pour ce vers, bien d’autres – et en particulier les premiers – sont des classiques folkloriques que l’on retrouve dans un très grand nombre de chansons. La version écrite comporte de nombreux couplets, mais Bessie Smith n’en chante ici que quatre. On ne cherchera pas à recenser toutes les interprétations de ce morceau, que ce soit parmi les artistes catalogués « blues », ou ceux catalogués « jazz ». Elles sont innombrables.


SAINT LOUIS BLUES

I hate to see the evenin’ sun go down,
I hate to see the evenin’ sun go down
It makes me think I’m on my last go round

Feelin’ tomorrow like I feel today,
Feelin’ tomorrow like I feel today,
I’ll pack my brim, and make my get away.

Saint Louis woman with her diamon’ rings
Pulls a man aroun’ by her apron strings.
Twasn’t for powder and the store-bought hair,
The man I love would not gone nowhere, nowhere.

I’ve Got de Saint Louis Blues yes as blue as I can be.
He’s got a heart like a rock cast in the sea.
Or else he wouldn’t have gone so far from me.