The John B. Sails (Le John B. navigue) est une chanson populaire des Bahamas, qui évoque un voyage sur le navire (un sloop) appelé le John B. Cette chanson figurait dans le American Songbag publié par Carl Sandburg en 1927, et a été adaptée par Lee Hays pour les Weavers (comme le Colorado Trail que l’on trouve sur ce site dans la version du Kingston Trio), qui l’ont enregistrée en 1950, sous le titre The Wreck Of The John B, bien qu’il ne soit question d’aucun naufrage dans la chanson elle-même : le fait que le John B. s’était échoué était juste rapporté dans la notice rédigée par Sandburg à cette chanson. La version des Weavers, à l’époque où ils étaient sous contrat pour les disques Decca, comporte un accompagnement orchestral dont les tonalités évoquent l’origine caribéenne de la chanson. Le Kingston Trio l’a ensuite enregistrée dans la version ici proposée, en 1958, sous le titre Sloop John B. Cette version est à l’origine de celle, plus connue, donnée en 1966 par le groupe The Beach Boys : 500.000 exemplaires de leur disque avaient été vendus quinze jours après sa publication.

L’homme qui raconte ce voyage accompli dans son enfance avec son grand-père n’en a pas gardé un bon souvenir : beuveries, bagarres, incidents divers, ce dont il se souvient surtout c’est combien il voulait rentrer chez lui. Laisse-moi rentrer à la maison. Je veux rentrer à la maison. Pourquoi ne me laisses-tu pas rentrer à la maison ? Je suis si fatigué que je veux rentrer à la maison : c’est le pire voyage que j’aie fait de toute ma vie.

SLOOP JOHN B

We come on the sloop John B,
My grandfather and me.
Around Nassau town we did roam.
Drinkin’ all night.
Got into a fight.
Well, I feel so break up, I want to go home.
I want to go home.

Chorus:

Hoist up the John B’s sails.
See how the main sails set.
Call for the captain ashore, let me go home.
Let me go home.
I want to go home.
Why don’t you let me go home?
Well, I feel so break up, I want to go home.

First mate, he got drunk.
Broke up the people’s trunk.
Constable had to come and take him away.
Sheriff John Stone
Why don’t you leave me alone?
Well, I feel so break up, I want to go home.

(Chorus)

Well, the poor cook he caught the fits.
Throw away all of my grits.
Then he took and he ate up all of my corn.
Let me go home
I want to go home.
Why don’t you let me go home?
This is the worst trip since I’ve been born.

(Chorus)