Union Maid est la plus connue des chansons syndicalistes de Woody Guthrie. Bien qu’elle en soit à tous égards très différente, elle a le même thème que la chanson de Joe Hill Rebel Girl (que l’on trouve sur ce site dans la version de Mat Paulson, et dans celle, légèrement modernisée, de Hazel Dickens). Écrite en hommage aux femmes syndicalistes lors d’un voyage dans le Sud avec Pete Seeger (voyage un peu initiatique pour ce dernier), elle a d’abord été enregistrée par les Almanac Singers, et très souvent reprise. Bien que leurs chansons soient généralement publiés sous leur signature collective, les Almanac Singers, d’un commun accord, ont convenu d’attribuer Union Maid à Woody Guthrie (qui en était en effet l’auteur véritable), de manière à ce que ses enfants puissent bénéficier des droits d’auteur…

Elle est ici chantée, en public, par Pete Seeger, qui s’accompagne à la guitare à 12 cordes.

La CIO avait été moyennement satisfaite de la chanson, estimant qu’elle évoquait trop peu sa structure du « Ladies’ auxiliary ». Guthrie avait alors écrit une toute petite chanson ironique, précisément intitulée Ladies’ Auxiliary, que Seeger a souvent mis au répertoire de ses concerts. Il la chante ici à la suite de Union Maid, à la grande joie du public.

UNION MAID

There once was a union maid, she never was afraid
Of the goons and the ginks and company finks and the deputy sheriffs who made the raid.
She went to the union hall when a meeting it was called,
And when the company boys come ’round
She always stood her ground.

Chorus :

Oh, you can’t scare me, I’m sticking to the union,
I’m sticking to the union, I’m sticking to the union.
Oh, you can’t scare me, I’m sticking to the union,
I’m sticking to the union ’til the day I die.

This union maid was wise to the tricks of company spies,
She couldn’t be fooled by a company stool, she’d always organize the guys.
She’d always get her way when she asked for better pay.
She’d show her card to the company Guard
And this is what she’d say

(Chorus)

You gals who want to be free, just take a tip from me;
Get you a man who’s a union man and join the ladies’ auxiliary.
Married life ain’t hard if you got a union card,
And a union man has a happy life when he’s got a union wife.

(Chorus)

LADIES’ AUXILIARY

Oh, the Ladies’ Auxiliary
Is a good auxiliary.
It’s the best auxiliary
That you ever did see.
If you need an auxiliary,
See the Ladies’ Auxiliary.
It’s the Ladies’ Auxiliary