Au Festival de Woodstock, en août 1969, toute la contre-culture musicale des États-Unis donnait le meilleur d’elle-même au carrefour de la fin de la Folk Revival et des musiques psychédéliques, la culture hippie révélait son intensité. Le groupe Jefferson Airplane, constitué en 1965 autour de Marty Balin, Paul Kantner, la chanteuse Signe Toly Anderson, et Jorma Kaukonen, vite rejoints par le bassiste Jack Casady, était représentatif de cette ambiance générale. L’influence de ces musiciens était la musique folk (Kantner citait le Kingston Trio et les Weavers comme ses principales références précoces) et le blues (Kaukonen en était un amateur passionné). Mais leur musique propre était l’une des sources du rock psychédélique des années suivantes. A l’époque de Woodstock, Kaukonen et Casady fondaient Hot Tuna, un groupe dont la musique était au départ pour l’essentiel acoustique, mais Jefferson Airplane jouait beaucoup sur les effets d’amplification des instruments.

Dans cet enregistrement pris lors du Festival, Jefferson Airplane joue Uncle Sam Blues, une chanson anti-guerre. C’est Kaukonen qui est au centre, jouant bien sûr la guitare électrique, et chantant la chanson. Signe Toly Anderson est au repos.

J’ai reçu mon questionnaire, tu sais que je vais partir à la guerre. Il y a là quarante mille types dans le service qui font quelque chose qu’ils ne comprennent pas. L’oncle Sam n’est pas une femme, mais tu sais qu’il peut te prendre ton homme. Je vais devoir me battre. Si je veux tuer quelqu’un, je n’aurai pas à enfreindre la loi.


UNCLE SAM BLUES

Got my questionnaire baby
You know I’m headed off for war
Got my questionnaire baby
You know I’m headed off for war
Well, for fourty thousand guys in the service
Doin’ someting they don’t just knows what for

Uncle Sam ain’t no woman
You know he sure can take your man
Uncle Sam ain’t no woman
You know he sure can take your man

I’m gonna do some fightin’
Of that I can be sure
I’m gonna do some fightin’
Of that I can be sure
If I want to kill somebody
You know I won’t have to break no kind of law

Got my questionnaire baby
You know I’m headed off for war
Got my questionnaire baby
You know I’m headed off for war
Well, I want to kill somebody
Won’t have to break no kind of law