Pete Seeger avait appris cette chanson de Lee Hays, folksinger syndicaliste venu de l’Arkansas avec lequel il devait fonder les Almanac Singers, puis les Weavers. Il lui est arrivé de la lui attribuer, mais il semble bien qu’elle ait été l’œuvre de John Handcox, fermier, syndicaliste et poète de l’Arkansas à l’époque de la grande dépression, qui en a donné le premier enregistrement. C’est de toutes façons une chanson qui se passe assez bien d’un auteur. Sa structure même – que Lee Hays appelait une structure en fermeture éclair, permet d’en étendre à l’infini le nombre des couplets en changeant simplement un mot. Nous sommes en haillons, nous ne tirons rien de notre travail, alors nous sommes en haillons. Nous avons faim, nous sommes sans terre, nous sommes sans vache, sans porc, sans logis, etc. Nous ne tirons rien de notre travail, alors nous avons faim, etc. Peut-être est-ce Lee Hays, à moins que ce ne soit Pete Seeger lui-même, qui avait conçu le dernier de ces couplets, en toute hypothèse bien conforme à l’esprit de Handcox, mais qui ne figure pas dans l’enregistrement de ce dernier, celui qui dit, « Nous avons un syndicat, nous tirerons quelque chose de notre travail, car nous avons un syndicat ».

Ce type de chanson est fait pour pouvoir être apprise facilement, dés la première écoute, si bien que le chanteur n’a qu’à annoncer avant chaque couplet le mot qui change pour que son assistance le chante avec lui. Bien qu’il n’ait pas de public dans cet enregistrement, réalisé en studio, et qui figure dans son album American Industrial Ballads, consacré aux chansons de la classe ouvrière, Pete Seeger joue ici le jeu.


RAGGEDY, RAGGEDY

Raggedy, raggedy are we
Just as raggedy as raggedy can be
We don’t get nothing for our labour
So raggedy, raggedy are we

Hungry, hungry are we
Just as hungry as hungry can be
We don’t get nothing for our labour
So hungry, hungry are we

Homeless, homeless are we
Just as homeless as homeless can be
We don’t get nothing for our labour
So homeless, homeless are we

Landless, landless are we
Just as landless as landless can be
We don’t get nothing for our labour
So landless, landless are we

Cowless, cowless are we
Just as cowless as cowless can be
We don’t get nothing for our labour
So cowless, cowless are we

So hogless, hogless are we
Hogless, hogless are we
We don’t get nothing for our labour
So hogless, hogless are we

Union, union are we
Just as union as union can be
We don’t get nothing for our labour
So union, union are we

Union, union are we
Just as union as union can be
We’re gonna get something for our labour
So union, union are we