C’est dans le disque qu’il a consacré aux chansons de Woody Guthrie que Cisco Houston a inséré cette chanson, généralement en effet créditée à celui-ci, et Pete Seeger l’avait chantée au concert d’hommage donné à la mort de Guthrie. Mais comme souvent, ce dernier s’est sans doute borné à arranger à sa façon une chanson préexistante. La version de Doc Watson, légèrement différente, mais pas plus que ne le sont souvent les différentes versions d’une même chanson voyageuse, est ainsi créditée à un certain L. Leatherman. Peu importe en vérité : qu’elles aient ou non un auteur identifié, les chansons qui entrent dans le folklore finissent par y vivre leur propre vie. Et lorsqu’une version particulière rencontre plus de succès que d’autres, ou est servie par des interprètes de choix, elle peut devenir la version de référence. La version de référence de Curly Headed Babe est bien celle de Woody Guthrie, et si Pete Seeger lui donne une belle interprétation, celle de Cisco Houston – l’un des plus proches amis qu’ait eu l’auteur, réel ou prétendu, de la chanson – lui est peut-être supérieure, par son air d’évidence autant que par son arrangement, qui croise chaque couplet avec un bref solo de violon.

C’est là une chanson toute simple, comme en recèle beaucoup le folklore des États-Unis. Un homme parle de la jeune fille qu’il aime, toute frisée, et qui est du Tennessee ensoleillé, où il espère pouvoir marcher bientôt à son bras. Elle n’est pas comme ces femmes qui vous posent la tête sur l’épaule et s’en vont ensuite se laisser courtiser par d’autres.


CURLY HEADED BABY

Well she’s my curly headed baby
Used to set on daddy’s knee
She’s my curly headed baby
And she comes from sunny Tennessee

I have loved her since I met her
She is all the world to me
She’s my curly headed baby
And she comes from sunny Tennessee.

Well I’m a-gonna tell you ’bout these women
I’m a-gonna tell you what they’ll do
They’ll hang their heads up on your shoulder
And they’ll flirt around with another too

I’d rather be in some dark holler
Where the sun refuses to shine
Than to see you with another
Darlin’ when you promised to be mine

Well I was happy when I kissed her
And she gave her love to me
She is the prettiest little baby
That ever fell in love with me

Yes she’s my curly headed baby
And I hope someday to be
Walking by her side forever
Way down in sunny Tennessee.