Le thème de la femme malheureuse est des plus classiques dans la chanson populaire de tous les lieux et de tous les temps. Celle ci, aussi connue sous le titre « I Wish I Was A Single Girl Again » semble remonter à la tradition irlandaise du milieu du XIXe siècle. Il en existe de très nombreuses versions, parfois très différentes. Peter, Paul & Mary se la créditent généreusement à eux-mêmes dans leur enregistrement. Peggy Seeger, dont l’engagement féministe a été une constante, en donne ici une version sobre et élégante.

Une femme se plaint : sa situation est tellement pire depuis qu’elle est mariée ! Elle n’a plus de beaux vêtements, mais des haillons, plus de bonne chaussures mais des souliers qui prennent l’eau, elle mange à peine, elle doit laver les plats et faire son grand ménage de printemps. C’est le lot de la femme mariée. Ses trois enfants ont faim ; elle s’occupe d’eux mais l’autre ivrogne les traite de crétins. Et à la fin de chaque couplet, le refrain tombe : « Seigneur, comme j’aimerais être à nouveau célibataire ! »


WHEN I WAS SINGLE

When I was single, went dressed all so fine
Now that I’m married, Lord, I go ragged all the time
Lord, don’t I wish I was a single girl again

Dishes to wash and spring to go to
When you are married, Lord you’ve got it all to do
Lord, don’t I wish I was a single girl again

When I was single my shoes they did squeak
Now I’m married, Lord, my shoes they do leak
Lord, don’t I wish I was a single girl again

Three little children, all lying in the bed
All of them so hungry Lord, they can’t raise up their head
Lord, don’t I wish I was a single girl again

I wash their little feet and send them to school
Then comes the drunkard and calls them a fool
Lord, don’t I wish I was a single girl again

When I was single, I ate biscuits and pie
Now I’m married, Lord, it’s eat cornbread or die
Lord, don’t I wish I was a single girl again