Columbus Stockade Blues a été, en 1927 et dans les années suivantes un très grand succès commercial : on dit qu’il s’en est vendu plus de 200.000 exemplaires. Seuls Jimmie Rodgers, et peut-être la Carter Family, atteignaient de tels scores. Trois ou quatre mille exemplaires étaient des chiffres normaux. Tom Darby et Jimmy Tarlton étaient pourtant totalement inconnus. C’était leur premier disque (on trouvait sur l’autre face la chanson Birmingham Jail, que ce site propose dans une version de Leadbelly). Ce n’était pas le dernier – ils ont enregistré en tout 63 titres en six ans, pour trois compagnies différentes – mais ce fut leur seul véritable succès ; leur meilleur autre chiffre de ventes fut de 17.000 exemplaires. Au début des années trente, ils vinrent à se fâcher, apparemment pour des raisons d’argent, et ont continué à vivre dans la même petite ville sans plus s’adresser la parole. Ils allaient par ailleurs assez vite tomber dans l’oubli – même si Tarlton a fait un bref come-back dans les années 60, apparaissant au Festival de Newport en 1966, aux côtés de Judy Collins, Phil Ochs et Pete Seeger. En fait, dès le milieu des années 30, leur style apparaissait démodé, et divers groupes aux arrangements plus sophistiqués, comme les Monroe Brothers ou les Delomre Brothers avaient pris le dessus du marché.

Tom Darby était né vers 1883 dans la ville de Columbus, Géorgie, dont parle la chanson. Son partenaire Jimmie Tarlton, de près de dix ans son cadet, était natif de Caroline du Sud, mais avait déménagé à Columbus, où il devait rencontrer Darby. Tarlton était passé du banjo de ses débuts à la guitare hawaïenne, alors à la mode, la guitare posée sur les genoux, et le manche barré par une pièce de métal. Darby jouait de la guitare traditionnelle. Peu après leur rencontre, ils avaient eu l’occasion d’enregistrer ce disque pour Columbia. Ils avaient le choix entre une rémunération proportionnelle aux vente et une rémunération fixe, et préférèrent la sécurité : ce best-seller leur permettra donc seulement de se partager 150$, et pas un sou de plus. On ignore encore lequel des deux l’a écrit, chacun en réclamant la paternité exclusive. Le plus probable est que ce soit Darby, ou plutôt l’un de ses frères, un marin qui avait passé quelque temps dans la prison de Columbus, celle que l’on surnommait Columbus Stockade, à cause de sa haute muraille de brique.

Il existe de très nombreux enregistrements ultérieurs de cette chanson, dont une belle et brève version par Woody Guthrie et Cisco Houston.


COLUMBUS STOCKADE

Way down in Columbus, Georgia
Want to be back in Tennessee
Way down in Columbus Stockade
Friends all turned their backs on me

Chorus:
Go and leave me if you wish to
Never let me cross your mind
If in your heart you love another
Leave me darling I don’t mind

Many a night with you I’ve rambled
Many an hour with you I’ve spent
Thought I had your heart forever
Now I find it’s only lent

(Chorus)

Last night as I lay sleeping
I dreamt I held you in my arms
When I awoke I was mistaken
I was peering through the bars

(Chorus)