De cette chanson, enregistrée par Leadbelly dans les années 40 sous le titre Cotton Fields (on trouve cet enregistrement sur ce site), Odetta a fait l’un des principaux titres de son album de 1954, enregistré au Tin Angel de San Francisco avec le banjoïste Larry Mohr : un disque qui marquait le commencement de la folk revival.

C’est une interprétation particulièrement réussie, enlevée, et le duo entre Odetta et Larry fonctionne à merveille. C’est lui qui tient la voix principale, mais l’accompagnement qu’elle lui donne est tout sauf accessoire, et sa voix puissante irradie littéralement la chanson.

Odetta Holmes et Lawrence Mohr s’étaient connus l’année précédente, dans une boîte de San Francisco où ils se trouvaient tous les deux presque par hasard – mais où bouillonnait déjà l’émergence du retour à la musique folk. Larry avait commencé à chanter cette chanson de Leadbelly, Odetta l’avait suivi, et l’auditoire avait été impressionné. Après l’enregistrement de leur disque, leurs chemins se sont séparés. Seule Odetta a poursuivi une impressionnante carrière dans la chanson, devenant l’un des modèle de toute la génération suivante, l’idole de Joan Baez et l’inspiratrice de Bob Dylan, celle qu’admiraient Martin Luther King et Rosa Parks. Larry quant à lui a poursuivi une autre carrière : il est devenu professeur de sciences politiques à l’Université du Michigan, tout en conservant des relations amicales, mais seulement de loin en loin, avec son ancienne partenaire.

Cette chanson évoque les souvenirs d’enfance de Leadbelly dans les champs de coton, où il est né et où il a travaillé, en Louisiane, non loin de la frontière avec le Texas, à proximité de la ville de Texarkana. Ainsi allait la vie : cela peut sembler étrange, mais on ne faisait pas beaucoup d’argent, dans ces vieux champs de coton de chez nous. Et quand les balles de coton pourrissaient, on ne pouvait pas en cueillir beaucoup…


OLD COTTON FIELDS AT HOME

When I was a little baby my mother would a rock me in the craddle
In them old cotton fields at home
When I was a little pretty baby my mother would a rock me in the craddle
In them old cotton fields at home

Chorus:
Oh when them cotton balls they get a rotten
Oh you can’t pick very much a cotton
In them old cotton fields at home
It was down in Louisiana, just a mile from Texarkana
In them old cotton fields at home

It may sound a little funny, but you didn’t make very much a money
In them old cotton fields at home
It may sound a little funny, but you didn’t make very much a money
In them old cotton fields at home

(Chorus)

I was over in Arkansas when the people ask me what you’re coming for
In them old cotton fields at home
I was over in Arkansas when the people ask me what you’re coming for
In them old cotton fields at home

(Chorus)

When I was a little baby my mother would a rock me in the craddle
In them old cotton fields at home
When I was a little pretty baby my mother would a rock me in the craddle
In them old cotton fields at home

(Chorus)