Dave Van Ronk chante ici, en 1963, une de ses premières compositions, une chanson ironique et enjouée sur ce que l’on trouvera – ou pas – lorsque l’on se rencontrera sur les superbes berges d’un autre monde…