Leadbelly n’est probablement pas le véritable « auteur » de sa chanson la plus connue, Irene Goodnight. Certaines versions en sont attestées avant qu’il ne se l’approprie dans les années 30. Mais peu importe. La notion même d’auteur, lorsque l’on évoque la musique populaire, pose plus de problèmes qu’on en résout par l’attribution à tel ou telle d’une chanson que chacun connait par cœur…

Cette chanson figurait dans le premier « single » enregistré par les Weavers, juste après la mort de son « auteur » présumé, et est immédiatement devenue un immense succès, restant plusieurs semaines numéro 1 au hit parade, avant qu’une campagne de presse ne vienne dénoncer les Weavers comme des « rouges » qu’il fallait boycotter. Quoi qu’il en soit, elle rapporta pas mal de droits d’auteurs, versés à la veuve de Laedbelly, Matha Promise qui, après une vie de difficultés financières permanentes, connut ainsi une vieillesse plus aisée.

Cette vidéo est enregistrée assez eu de temps après le disque, à l’époque de son grand succès. On y voit les Weavers dans leur première manière, les hommes avec cravate, la femme en robe de soirée. Déjà ces arrangements impeccables qui seront la marque de fabrique du groupe, avec l’alternance des voix, parmi lesquelles dominent, même si c’est Fred Hellerman qui chante le premier et le dernier couplet, celles de Ronnie Gilbert et de Lee Hays. L’alto et la basse. La voix de ténor de Pete Seeger est plus discrète.

GOODNIGHT IRENE

Irene goodnight, Irene goodnight
Goodnight Irene, goodnight Irene
I’ll see you in my dreams

Well sometimes I live in the country
Sometimes I live in town
Sometimes I have the notion
To jump into the river and drown

Well Irene goodnight, Irene goodnight
Goodnight Irene, goodnight Irene
I’ll see you in my dreams

Stop gamblin’, stop your gamblin’
Stop stayin’ out late at night
Go home to your wife and family
Stay there by your fire side bright

Irene goodnight, Irene goodnight
Goodnight Irene, goodnight Irene
I’ll see you in my dreams

Well I love Irene, God knows that I do
I’m gonna love her till the seas run dry
But if Irene go turns her back on me
I’m gonna take morphine and die

Well, Irene goodnight, Irene goodnight
Goodnight Irene, goodnight Irene
I’ll see you in my dreams