C’est sur la musique de la chanson traditionnelle irlandaise Whiskey In The Jar (que l’on trouve sur ce site par les Brothers Four et le Kingston Trio) que des volontaires irlandais de l’armée unioniste ont écrit cette chanson durant la guerre de sécession. Elle vante l’engagement sans réserve des Irlandais avec le Nord. Cet engagement n’est pas particulièrement surprenant, dans la mesure où les Irlandais avaient longtemps été considérés comme non-blancs aux États-Unis, mais aussi simplement parce que le plus grand nombre d’entre eux vivaient dans les États du Nord. Il y est fait référence à l’attitude de la Grande Bretagne, qui soutenait le Sud, et les Irlandais (qui ont un vieux compte à régler avec elle) lui promettent une sévère déconvenue si elle interférait dans la guerre. Il y est fait également référence au général McClellan, lui-même d’origine irlandaise et particulièrement bien vu de ses hommes, qui avait été démis de ses fonctions par Lincoln pour des raisons qui demeurent controversées à ce jour, et dont ils espèrent qu’il va le leur rendre.

C’est David Kincaid, spécialiste de la musique irlandaise des États-Unis, qui l’interprète ici, avec un arrangement très irish.

WE’LL FIGHT FOR UNCLE SAM

Well I am a modern hairo: my name is Paddy Kearney;
Not long ago, I landed from the bogs of sweet Killarney;
I used to cry out: SOAP FAT! Be kase that was my trade, sir,
Till I ‘listed for a Soger-boy wid Corcoran’s brigade, sir.

Chorus
For to fight for Uncle Sam;
He’ll lade us on to glory, O!
He’ll lade us on to glory, O!
To save the Stripes and Stars.

Ora, once in regimentals, my mind it did bewildher.
I bid good-bye to Biddy dear, and all the darling childher;
Whoo! says I, the Irish Volunteers the divil a one afraid is,
Be kase we’ve got the soger bould, McClellan, for to lade us.

Chorus:

We soon got into battle: we made a charge of bay’nets:
The Rebel blaggards soon gave way: they fell as thick as paynuts.
Och hone! the slaughter that we made, bedad, it was delighting!
For, the Irish lads in action are the divil’s boys for fighting.

Chorus:

Och, sure, we never will give in, in any sort of manner,
Until the South comes back agin, beneath the Starry-Banner;
And if John Bull should interfere, he’d suffer for it truly;
For soon the Irish Volunteers would give him Ballyhooly.

Chorus:

And! now, before I ind my song, this free advice I’ll tender:
We soon will use the Rebels up and make them all surrender,
And, once again, the Stars and Stripes will to the breeze be swellin’,
If Uncle Abe will give us back our darling boy McClellan.

Chorus: