Au début des années 60, Tim Hardin tentait sa chance sur les scènes folk de Greenwich Village, en interprétant essentiellement un répertoire de blues classique, et quelques rares morceaux contemporains. L’album qu’il avait enregistré pour Columbia en 1964, pour des raisons qui demeurent obscures, n’a jamais été suivi d’une publication, et son premier album ne sort qu’en 1966, avec des chansons de sa composition, dont Reason To Believe, que l’on trouve sur ce site. Mais si l’album This Is Tim Hardin est le troisième qu’il ait publié, en 1967, les enregistrements qu’il contient datent de 1963-1964, et constituent ainsi un témoignage de sa première manière, où il joue seul avec sa guitare (tant acoustique qu’amplifiée). Cet album est surtout composé de chansons traditionnelles et de blues, outre quelques rares chansons contemporaines comme Blues On The Ceilin’ de Fred Neil, que l’on trouve sur ce site interprétée par son auteur. Mais il comporte également une chanson de Tim Hardin lui-même : c’est celle que l’on propose ici.

Elle est composée comme un blues classique, et s’insère donc parfaitement dans le répertoire servi par ce disque. Elle dit de façon assez cynique que celui qui veut connaître l’amour doit avoir plus d’une femme. Mais cela est formulé avec pessimisme : s’il n’y en a pas une pour lui enseigner quelques petites choses, l’autre le traitera mal. Une chanson, donc, de celui qui ne sait ni aimer, ni être aimé. Comme beaucoup de blues de la tradition.


YOU GOT TO HAVE MORE THAN ONE WOMAN

You got to have more than one woman
If you want to get love
You got to have more than one woman
If you want to get love
Want to get love
If one don’t teach you
The other will do you wrong

It is good bye Baby
I hate to see you go
It is good bye, good bye Baby
I hate to see you go
If you leave me this time
It’s the last time you walk out my door

You got to have more than one woman
If you want to get love
You got to have more than one woman
If you want to get love
Want to get love
If one don’t teach you
The other will do you wrong